Réserve parlementaire de M. Courtois

Lorsque début 2012, le Journal de Saône et Loire a cherché à savoir à quoi les députés et sénateurs du département consacraient leurs "réserves parlementaires", les 3 sénateurs de droite n'ont pas répondu. Jean-Patrick Courtois utilisant la phrase qu'il prononce si souvent en Conseil Municipal : "la loi ne m'oblige pas à vous le dire". Mais une association citoyenne a obtenu de la Justice que soit publié l'usage qu'ont fait en 2012 tous les sénateurs et députés de France de cet argent mis à leur disposition. Et là, qu'apprend-on ? Sur les 150.000 € dont disposait Jean-Patrick Courtois, 85.000 ont été versés au Club Hippique de Chaintré. Si l'on songe que ce club dont les tarifs ne sont pas à la portée du Mâconnais moyen, a déjà coûté plus de 5 millions d'euros au budget de la Ville, on peut dire que ce Club Hippique est vraiment plus que le dada du sénateur-maire, plus qu'une passion ... A l'époque où la crise frappe durement des milliers de foyers mâconnais, chacun appréciera.

EELV s'était déjà élevé contre le maintien de la réserve parlementaire, fleurant bon le clientélisme d'un autre âge

Retour à l'accueil